Tenue : gilet Rose Quartz + chemisier Dressed


Je couds, Je tricote / lundi, février 24th, 2020

J’aimerais vous présenter régulièrement ma tenue préférée du moment. Pour démarrer 2020, voici un gilet tricoté et un chemisier cousu !

Cette tenue, c’est l’histoire d’un double coup de coeur ! D’abord pour la laine teinte par Pyxidis Yarns, ensuite pour ce modèle de chemisier issu du livre Dressed de Deer & Doe !

Le gilet Rose Quartz

La laine

Il s’agit d’un Mérino Superwash en DK (C’est quoi DK? la réponse ici). J’ai utilisé quasiment l’intégralité de mes 6 écheveaux (soit 600g/1350m de laine) ! Les speckles sont bien répartis, je n’ai pas alterné mes écheveaux et il n’y a aucune démarcation, c’est à dire qu’on ne voit pas de différence de teinture entre les écheveaux.
La couleur était très fidèle à ce que j’espérais, je crois que je me ferais bien des chaussettes dans le même coloris maintenant ! Comme dit plus haut, j’ai eu un énorme coup de coeur pour ce coloris de Pyxidis Yarns, sur Ravelry. Je l’imaginais aussi bien en bonnet qu’en chaussettes, en pull ou en gilet… Il me le fallait ! Mais ce fut difficile de choisir le modèle que je tricoterais avec. Et puis finalement, je me suis dit que quite à commander une teinture, autant que ce soit pour une belle pièce

Le modèle

… et j’ai opté pour le Cardigan Rose Quartz de Veera Välimäki. Ce patron m’a été offert lors des voeux laineux 2018 par CarolineJab sur Ravelry ( au_bout_du_fil._c sur Instagram). Je la remercie encore pour ce très beau cadeau !
Je crois que, tout simplement, j’avais envie de cette tenue :

Veera dans sa tenue de présentation du Rose Quartz

Contrairement à mes habitudes je n’ai pas fait d’échantillon pour ce modèle ! J’étais pressée de le mettre sur mes aiguilles et j’y suis allée franco. je sais que je tricote lâche par rapport à la plupart des échantillons. Là j’ai choisi de tricoter en taille M (quoique je me demande si j’ai pas fait du L en cours de route !), avec les aiguilles préconisées, à savoir 5 et 4,5mm.

Aucune difficulté, vraiment ! Je suis absolument ravie de ce gilet, tant par la couleur que j’adore que par sa forme et son seyant. Il est bien enveloppant et a un beau tombé. Sa longueur est top, le col châle bien large… Bref je suis conquise ! Il se tricote d’un seul tenant, du haut vers le bas et on finit par le col châle. Il alterne jersey et point mousse, et on tricote des augmentations sur le devant pour un côté asymétrique très sympa.

J’ai voulu de jolies finitions. J’ai donc rabattu mes mailles selon une technique du livre Cast on, Bind off, parfaite pour le point mousse, jolie sur l’endroit et sur l’envers : le rabattage à l’islandaise. En plus c’est un rabat facile et rapide : que demander de plus ?

Bilan porté

Je porte ce gilet très souvent ! Je pense que j’aurais apprécié qu’il soit un petit peu moins long. Je fais cependant attention à ne pas le suspendre dans mon armoire pour ne pas accentuer sa longueur.
J’avais peur que l’absence de boutons m’ennuie, mais en fait j’apprécie le côté ouvert quand je suis active, et de pouvoir m’envelopper dedans quand je me repose.



Vous ne savez pas tricoter?

Découvrez mes tutoriels vidéo, ou mieux, contactez-moi pour un cours particulier en remplissant le formulaire ci-desssous :(obligatoire)(obligatoire)

Le chemisier Dressed

Ce chemisier, c’est mon coup de coeur du livre Dressed de Deer and Doe ! Un joli décolleté pas trop profond, et la promesse de le coudre en une demi-journée, c’est parfait pour moi qui ai besoin de jolis hauts mais n’ai que peu de temps pour coudre.

Le patron

Que dire ? c’est simple, rapide. Pas de pince poitrine, un col avec parementure facile à réaliser. Des explications claires (du Deer and doe, quoi !). Un patron parfait.

Vous me direz que je suis acquise à la cause Deer and Doe, parce que j’ai cousu beaucoup de leurs modèles. Certes. mais je suis quand même exigeante. L’absence de pince poitrine, par exemple, aurait pu me faire peur car avec ma morphologie ce n’est pas évident de trouver un chemisier qui m’aille. Mais j’ai fait confiance à la marque qui a su démontrer ces dernières années comment elle tient compte du corps pour créer ses modèles.

Je n’ai pas fait de toile pour ce modèle. J’ai simplement allongé le corps selon la ligne de la plus grand taille pour être sûre de ne pas avoir un haut trop court dans lequel je ne me serais pas sentie à l’aise.
Et j’ai bien fait !

En effet, les modèles de Deer and Doe sont fait pour une stature de base 168cm et bonnet C-D. Ces éléments sont à bien prendre en compte pour coudre votre modèle. De mon côté, après avoir porté ce chemisier plusieurs fois, je sais que sur le prochain je ferai un FBA (selon ce tuto) car même si j’y suis bien, on sent que c’est limite au niveau aisance (normal avec mon bonnet E-F) !

Le tissu

Très motivée pour ce modèle, j’ai acheté plusieurs tissus pour le réaliser. Ici, il s’agit d’un Tencel de chez Rascol, le même que Deer and Doe a utilisé pour son livre.
Il est très beau et très agréable à porter.
Par contre, comme je vous le disais dans mon podcast, il n’est pas du tout copain avec ma lessive maison qui laisse des traces blanches dessus. La seule chose qui m’évite ces traces, c’est de le laver à part avec une lessive du commerce. C’est un peu rageant !

Si vous cherchez du Tencel, et avez envie de toucher le tissu aant d’acheter, vous en trouverez facilement chez Mondial Tissus. Vous y trouverez même son équivalent en plus écologique et moins cher, le Modal.

Mon tissu était très agréable à coudre, et j’aime énormément porter mon chemisier !

Les boutons

Je me suis vraiment fait plaisir pour les boutons en choisissant ceux de Lise Tailor.
Délicats, originaux grâce à leurs jolies paillettes, ils finissent parfaitement ma chemise en lui donnant une touche un peu plus habillée.

photo @lisetailor

En conclusion…

J’ai très envie de tricoter à nouveau ce coloris pour des chaussettes, et de coudre ce joli chemisier dans d’autres coloris. D’ailleurs, une version est prévue en crêpe blanc, et probablement une autre en Liberty.
Cette tenue est ma préférée du moment : je me sens à l’aise, féminine, avec un jean je trouve que cela passe partout ; le noir et la couleur se mettent mutuellement en valeur. Et même, je me trouve jolie ! ça compte, non?

Qu’en pensez-vous?

à bientôt,

Laure

Laissez-moi un commentaire !