Spécial été : porter un paréo et sélection de maillots !


Blog, Conseil en image, Je couds / vendredi, juin 18th, 2021

Le paréo, pour moi c’était l’accessoire un peu has-been ou exotique qui n’avait rien à faire dans ma garde-robe. Pas mon style ! Je me suis passée toute ma vie de paréo. Oui oui. Déjà : pourquoi porter un paréo ? Et si j’en porte un : comment porter un paréo ?

Et puis, lors de ma formation en conseil en image, le paréo a réapparu ! A presque 40 ans, je découvre le potentiel de ce bout de tissu dans ma garde-robe, ou plutôt dans mon sac à main. J’avais donc très envie de partager mes découvertes avec vous !

L’histoire du paréo

Gauguin a « importé » le paréo en Europe grâce à ses peintures
1892

Le paréo (avec ou sans accent) est un vêtement polynésien porté indifféremment par les hommes et les femmes. Les hommes le portent comme un pagne autour de la taille, tandis que les femmes jouent de nouages pour en faire des robes.

Le paréo est un morceau de tissu rectangulaire. À l’origine, on le fabriquait à partir d’écorces d’arbre battues et s’appelait « tapa ». Lorsque les Européens ont introduit le tissage en Polynésie, le tapa prit le nom de « pāreu », le nom tahitien qui a donné le mot « paréo ».

En Nouvelle-Calédonie et à Wallis-et-Futuna, on le connaît sous le terme de manou.

C’est Paul Gauguin qui, en voyage à Tahiti à la fin du 19e siècle, rendit populaire le paréo en Europe par ses toiles. Sous nos latitudes, c’est surtout un vêtement de plage ! Mais nous allons voir qu’il est tout à fait possible de rentabiliser son paréo toute l’année.

À quoi sert un paréo ?

À la plage / à la piscine

Tout le monde connaît le paréo pour la plage : on le porte par-dessus le maillot, pour faire le trajet entre la voiture et la plage. Ou bien, pour se promener le long de l’eau en cachant son corps.

On peut aussi choisir de s’allonger dessus, ou de le plier pour en faire un coussin ;-). Ou encore, le porter façon turban sur la tête ou châle pour se protéger du soleil ou des brises.

Pour ma part je ne vais pas vraiment à la plage. Par contre nous choisissons toujours un camping avec piscine pour nos vacances. J’apprécie de me couvrir pour aller de la tente à la piscine et de la piscine à la tente. De même quand nous allons près de la rivière : j’aime être en maillot, prête à potentiellement tremper mes pieds dans l’eau, et comme je n’ai pas de robe légère, porter un paréo me permet facilement de « me couvrir un peu mais pas trop« .

Mais pourquoi porter un paréo uniquement l’été ?

Porter un paréo à la maison

Le paréo peut être porté à la maison, en intérieur ou en extérieur. Dans le jardin, au sortir de la douche, ou le matin au saut du lit. Il peut aussi servir de couverture légère pour se protéger des moustiques, du soleil… (attention, ça ne remplace pas la crème solaire !).

Pourquoi ne pas le mettre également sous vos fesses quand vous vous asseyez, et que vous êtes en short ou en jupe (pour éviter que vos cuisses ne collent au siège … – … ne me dites pas que cela n’arrive qu’à moi !).

Porter un paréo en toute saison

Emmenez vos souvenirs de vacances avec vous en portant un paréo autour du cou comme une écharpe. N’hésitez pas également à le porter comme un châle léger lors des soirées de printemps ou d’été.

Gardez-le à portée de main quand vous vous déplacez : vous apprécierez de l’avoir pour vous asseoir dessus (encore !), ou comme couverture pour vous allonger (nos promenades en foret finissent souvent ainsi!). En effet, le gros avantage du paréo sur la couverture polaire, c’est qu’il prend peu de place et se glisse facilement dans un sac à main. Il est léger, et au pire vous pouvez le garder sur vos épaules.

Coudre un paréo

Quelle couleur choisir pour coudre un paréo ?

Le paréo est un accessoire que l’on porte près du visage. Il est donc préférable de le choisir dans sa palette colorimétrique. Pour ma part, j’ai opté pour un paréo noir avec des petits motifs dorés, dans ma palette (en tout cas pour le noir ^^.

Pourquoi ai-je choisi une couleur si foncée ? Parce que je compte utiliser mon paréo ailleurs que sur la plage et en d’autres saisons ! En effet, j’aime avoir toujours près de moi une couverture ou un bout de tissu pour pouvoir m’asseoir par terre sans me salir, voire m’allonger. Je ne souhaitais pas un tissu clair qui se tache facilement.

N’oubliez pas non plus que vous allez probablement porter un paréo avec votre maillot de bain : assortissez la couleur du paréo à celui-ci, jouez les contrastes ou au contraire les camaïeux. Pour en savoir plus sur les couleurs et la colorimétrie, je vous invite à lire mon article sur le sujet.

Vous ne connaissez pas encore votre palette de couleurs ? Pour un test de colorimétrie, c’est très simple : rendez-vous ici !

Quelle matière choisir pour coudre un paréo ?

Pour coudre un paréo, un tissu très fin est l’idéal. 70 g/m2 est le maximum pour un tel tissu. Vous trouverez votre bonheur avec un voile de coton ou un crépon. La finesse du tissu permettra un séchage rapide et une fluidité qui rendra les nouages faciles et seyants.

Pour ma part, je préconise une matière naturelle qui évitera l’électricité statique.

Enfin, le top est un tissu qui ne craint pas le froissage. En effet, vous plierez souvent le paréo, mais il servira aussi comme vêtement donc vous vous assiérez dessus. Les plis seront moins disgracieux sur un tissu les marquant moins.

J’ai choisi un crépon de coton de chez Atelier Brunette, que Mondial Tissus m’a offert (mais c’est moi qui l’ai choisi, ainsi que le sujet de l’article !). Il fait 62g/m2, et est d’une texture idéale pour un tel projet. Son aspect est naturellement d’aspect froissé, j’aime beaucoup ! Ce n’est pas un tissu très doux, et « craque » un peu.

Quelle dimension choisir pour son paréo ?

Si vous regardez des dessins/videos/photos de manières de mettre son paréo, vous remarquerez que bien souvent les mannequins sont menues. En effet, le choix de la longueur du paréo est primordial pour faire les nouages. il faut prévoir une bonne ampleur si vous êtes plutôt ronde. Je vous conseille donc, si vous êtes comme moi dans ce cas, de prévoir minimum 2 mètres de tissu sur 140 cm de laize. Vous utiliserez votre paréo dans le sens de la longueur et non dans le sens du droit-fil.

Attention également aux motifs « à sens » qui se retrouveraient à l’horizontale !

Il y aura certainement des nouages que vous n’arriverez pas à faire si vous faites plus d’1m de tour de buste.. Pour autant ne prenez pas un tissu trop long qui apporterait beaucoup de matière inutilement.

N’hésitez pas à tester chez vous avec des tissus de votre stock avant d’acheter votre paréo.

Ma sélection de tissus

Sélection 100% Mondial Tissus !


Voile de coton Hawaï / voile de coton rouge / Voile de coton zèbre / voile de coton fleurs vertes / Voile de coton / palmiers corail / Crépon de coton blanc / Voile de coton palmes

Comment coudre un paréo ?

Rien de plus simple !

Deux méthodes pour « coudre » votre paréo. En fait il s’agit moins de coudre que de faire les finitions des 2 bords à cru de votre tissu (sauf si vous êtes gênée des inscriptions sur les bords du tissu auquel cas vous devrez finir les 4 bords).

Votre tissu étant très fin, deux solutions sont possibles :

  • un ourlet mouchoir : deux méthodes différentes avec tuto ici ou ici.
  • un passage à la surjeteuse 3 fils (c’est ce que j’ai fait). Je n’ai pas surfilé les bords de laize. J’ai veillé à bien rentrer mes fils dans mes coutures pour une finition impeccable.

Comment porter un paréo ?

Je vous ai fait une petit vidéo, en toute humilité, pour vous montrer différentes manières de nouer votre paréo. Il en existe encore beaucoup d’autres (dont certaines nécessitent d’être plus menue ou d’avoir un paréo plus grand !). J’espère que cela vous aider dans vos premiers pas avec cet accessoire.
Merci de votre bienveillance, ce n’est pas du tout évident de se montrer en maillot, et l’exercice du paréo n’a pas été facile pour moi ! (ça se voit à certains moments ^^). #onnestpasdesmannequins

N’hésitez pas à me questionner si besoin : je n’ai pas mis d’explication écrite (à chaque étape, soit il y a un noeud, soit je croise les pans). Et surtout, inventez votre propre façon de le porter !

Le maillot de bain, le meilleur ami du paréo

Coudre son maillot de bain, c’est aujourd’hui possible ! Personnellement je ne l’ai pas encore fait car je manque de temps pour coudre et je n’ai pas besoin d’un nouveau maillot de bain. Le mien, je l’ai acheté chez La Redoute il y a 1 ou 2 ans, je ne sais plus. J’en suis absolument ravie. C’est un modèle « grande taille » très confortable, seyant, et qui maintient la poitrine grâce à des coques mousses (je ne supporte plus les armatures).

Néanmoins, je vous ai fait une sélection de patrons de maillots de bain si jamais vous voulez vous lancer !
Remarque : je suis heureuse de vous faire découvrir la marque Opian, qui est une marque Suisse avec notamment des modèles de maillot hyper originaux (d’autres sont sur son site).

Jamanota, Opian https://www.opian.ch/shop/fr/patrons-de-couture/87-maillot-de-bain-jamanota.html
Santis, Opian https://www.opian.ch/shop/fr/patrons-de-couture/88-maillot-de-bain-saentis.html
Marin, Petit Patron : https://petitpatron.com/accueil/2187090-marin-maillot-de-bain-1p.html
Le maillot une pièce, d’Artesane, avec cours vidéo https://www.artesane.com/fr/products/je-couds-mon-maillot-de-bain-une-piece-boutique
Calypso, étoffe malicieuse https://www.etoffe-malicieuse.fr/en/2018/05/calypso-femme/
Calypso, étoffe malicieuse https://www.etoffe-malicieuse.fr/en/2018/05/calypso-femme/
Hello Sunhine, Lise Tailor https://lisetailor.com/produit/lise-tailor-hello-sunshine-maillot-de-bain/


Voilà, j’espère que cet article vous aura plu et vous inspirera pour créer votre paréo pour cet été, et pour toute l’année !

N’hésitez pas à me laisser un petit mot de votre passage et à épingler l’image ci-dessous sur Pinterest.

Laissez-moi un commentaire !