8 idées de lectures pour couturières


Je couds / vendredi, juillet 8th, 2022

Des lectures pour couturières ? Et pourquoi pas ? Avec l’arrivée de l’été, je me suis dit que c’était le bon moment pour partager mes coups de coeur lecture spécial couture. En effet, depuis que je sais lire, je ne m’endors jamais sans avoir lu un bout de roman. Même si je me couche à 3h du mat’ ! En effet, la lecture fait partie de mon quotidien et je ne la lâcherais pour rien au monde. Et en été, encore plus 🙂

Je vous propose une sélection de livres comprenant des romans, des BD, mais aussi des livres de fond pour alimenter nos réflexions pour une garde-robe durable.

Commençons notre liste de lectures pour couturières (mais pas que) par l’un des meilleurs romans que j’aie jamais lu !

Lecture pour couturière #1 : Où passe l’aiguille

Véronique Mougin

lectures pour couturières

Probablement le livre qui m’a le plus émue et marquée en 2019.

Voici la 4ème de couverture :

« Et voici Tomas, dit Tomi, gaucher contrariant, tête de mule, impertinent comme dix, débrouillard comme vingt, saisi en 1944 par la déportation dans l’insouciance débridée de son âge – 14 ans. Ce Tom Sawyer juif et hongrois se retrouve dans le trou noir concentrationnaire avec toute sa famille. Affecté à l’atelier de réparation des uniformes rayés alors qu’il ne sait pas enfiler une aiguille, Tomas y découvre le pire de l’homme et son meilleur : les doigts habiles des tailleurs, leurs mains invaincues, refermant les plaies des tissus, résistant à l’anéantissement. À leurs côtés, l’adolescent apprendra le métier. Des confins de l’Europe centrale au sommet de la mode française, de la baraque 5 aux défilés de haute couture, Où passe l’aiguille retrace le voyage de Tomi, sa vie miraculeuse, déviée par l’histoire, sauvée par la beauté, une existence exceptionnelle inspirée d’une histoire vraie.« 

Véronique Mougin raconte cette histoire, celle de son cousin. Les souffrances de la guerre, de la vie dans les camps, mais d’une manière telle que ces événements nous paraissent à la fois dans toute leur horreur mais que leur lecture se fait sans malaise. Elle a trouvé un équilibre parfait, et tellement rare, dans la description de l’indicible sans fard, mais avec une plume si douce que j’ai du mal à le décrire avec mes mots. J’ai été frappée tant par la qualité de l’écriture que par l’histoire de Tomi, personnage attachant qui m’a fait couler quelques larmes.

Les rouleaux de tissu que tu sors devant le client, les mesures, tout ça, ce sont des caresses. Immédiatement, il comprend qu’il est entre de bonnes mains. Les mains, Tomi, dans notre métier, il n’y a que ça qui compte. Nos mains fabriquent du beau. C’est ce que le client exige : du beau. Il faut l’embellir. Ruser, si besoin. Remonter une poche, froncer le tissu, ça amincit.

Leur nom c’est « les antisémites » mais les copains et moi on les appelle les connards.

Je m’appelle Tomas. Tomas Kiss. J’ai 16 ans. Je n’ai plus de famille mais dix-huit oeufs, une veste d’homme, un vrai couteau et quatre certitudes : je n’aurai plus jamais peur. Je n’aurai plus jamais faim. Je n’aurai plus jamais de poux. Plus jamais je ne serai un sale petit juif.

Où passe l’aiguille, Véronique Mougin

C’est un des meilleurs livres que j’ai jamais lus et qui m’a le plus émue de ma vie (je me répète mais, vraiment, il est formidable).

Si vous voulez en savoir plus sur ce roman, vous pouvez lire cette interview de l’auteur.

Fiche technique :
Titre : Où passe l’aiguille
Auteur : Véronique Mougin
éditeur : Flammarion (et J’ai lu)
format : broché, poche, ebook
nb de pages : 458 en broché
prix : 21 euros (broché)


Une lecture que je vous conseille vivement, un livre que je relirai certainement avec plaisir !


Continuons ensuite notre découverte de lectures pour couturières avec un feel-good plein d’humour.

Lecture pour couturière #2 : Dessine-moi un sac

Céline Theeuws

lectures pour couturières

Un tout autre registre pour ce roman easy-reading ! C’est l’histoire de Paulette, maroquinière, qui se retrouve au chômage, dans sa région de Montébliard. De ses copines et de leurs déjeuners au bar du coin. De voisins surprenants et d’un épicier particulier.
Mais au centre, Paulette. La cinquantaine, que le chômage assomme et qui finit par s’assumer et vivre ses rêves. Une success-story entrepreunariale qui ne dit pas les difficultés administratives de la réalité, mais qui aura le mérite de vous faire passer un bon moment !

La 4ème de couverture :

« Vous me virez ? » La vie de Paulette Olivier va basculer du jour au lendemain. C’est ainsi que la couturière va, de fil en aiguille, de rencontres improbables en événements inattendus, être amenée à réinventer sa vie… Ajoutez à cela deux amies qui ont du punch, une commère passionnée de mots fléchés et un bricoleur énamouré qui a de la suite dans les idées. Mélangez le tout et vous obtenez un concentré de rebondissements, de bonne humeur et d’amour.

Il m’aura fallu plus de dix ans pour pouvoir évaluer l’authenticité d’un sac en cuir et tu voudrais que je sache juger un homme en dix minutes, Claudie ?

Dessine-moi un sac, Céline Theeuws

Un roman feel-good, rapide et facile à lire, idéal pour passer un bon moment ! disponible uniquement en numérique

Fiche technique :
Titre : Dessine-moi un sac
Auteur : Céline Theeuws
éditeur : auto-édité
format : ePub
nb de pages : nc
prix : 3,90 euros


Ensuite, que diriez-vous d’un peu de bande dessinée dans cette sélection de lectures ?

Lecture pour couturière #3 : Les tribulations d’une couturière

Gaël Cuvier

livre pour fan de couture

Je ne l’ai (toujours) pas lu, mais Les tribulations d’une couturière est une BD très drôle dans laquelle nous, couturières, nous reconnaitrons sans peine ! Il suffit de découvrir l’univers de Gaël sur Instagram pour tomber sous le charme de cette héroïne passionnée ! Gaël anime des ateliers couture dans la région de Bordeaux, et crée également des patrons de couture. Elle s’est servie de son expérience et de ses talents d’illustratrice pour nous livrer un recueil bourré d’humour.

« Suivez les aventures d’une couturière novice ! 
Les péripéties avec sa machine à coudre, son entourage et ses envies de tissus. 

Un ouvrage illustré qui raconte au fil de ses vignettes, les débuts et les anecdotes d’une couturière. 
Avec beaucoup d’humour, Gaël Cuvier se raconte et raconte les histoires qui se passent lors de ses ateliers couture et chez elle. Des expériences cocasses que toutes les couturières vivent un jour ! Une lecture savoureuse empreinte d’un humour irrésistible!
« 

Fiche technique :
Titre : Les tribulations d’une couturière
Auteur : Gaël Cuvier
éditeur : Creapassion
format : broché
nb de pages : 93
prix : 12,90 euros

Bonne nouvelle : le tome 2 Les tribulations et astuces d’une couturière est également paru !

livre pour fan de couture

Enfin, un dernier roman pour un été couturo-lecturesque !

Lecture pour couturière #4 : L’appart d’en face

Virginie Guelin

Virginie Guelin, l’auteure de ce roman, est plus connue sous le pseudo Avril sur un fil. Couturière et créatrice de bijoux, elle a écrit son premier roman, l’Appart d’en face, sorti en auto-édition en 2021.

L’histoire ? Une histoire d’amour et de résilience, entre un écrivain et sa voisine de palier, maîtresse d’école et couturière passionnée.

lecture couture

La 4ème de couverture :
Strasbourg, au 2, rue des Constellations, palier du cinquième, porte de gauche. C’est ici que vit Clara, institutrice créative, engluée dans sa routine et ses habitudes, et cabossée par ses secrets.

Malgré une première rencontre déroutante, elle nourrit une amitié forte avec l’occupant de l’appartement d’en face, à droite en sortant de l’ascenseur. Ce papa divorcé est écrivain et lutte contre ses tourments en enchaînant les excès.Complices et attachantes, ces deux âmes blessées se soutiennent sans faillir.

Elles composent avec leurs clans qui les entourent respectivement, données inaltérables de leur équation. Mais quand une nuit d’été, l’écrivain avoue imaginer une issue amoureuse à leur relation, Clara se braque, sans pour autant parvenir à renoncer à leur lien si précieux. Leurs errances les conduisent à des confidences, avec une question récurrente : peuvent-ils se réparer ? L’Appart d’en face, c’est une histoire d’amour et de résilience, un tourbillon de sentiments et d’émotions qui nous entraîne d’une porte à une autre, en empruntant parfois des chemins tortueux.

J’ai lu cet ouvrage en quelques jours à peine. Il est très bien écrit et permet de passer de bons moments, avec beaucoup d’émotions et une question qui nous taraude : quels sont ces boulets que traine notre héroïne ? On se doute que l’amour l’emportera, mais on est pris dans le « comment » de la reconstruction de Clara.
Un très bon 1er roman qui ravira toutes les lectrices, même les non couturières !

Fiche technique :
Titre : L’appart d’en face
Auteur : Virginie Guelin
éditeur : Librinova
format : broché, ePub
nb de pages : 486
prix : 20,90 euros (4,99 euros epub)

Bonus : saurez-vous reconnaître les patrons que coud ou porte Clara dans le livre ? (un indice ici)


Je vous propose également des ouvrages plus « de fond » qui, je l’espère, vous apporteront autant de choses qu’à moi !

Lecture pour couturière #5 : Le livre noir de la mode

Audrey Millet

Beaucoup moins léger que les livres pour couturières présentés en début de cet article, le livre noir de la mode est un essai qui m’a retournée. Je l’ai lu en plusieurs fois, il est parfois ardu. Mais c’est un livre nécessaire pour prendre conscience de l’impact réel de la production de textiles sur l’environnement, l’humain, la créativité, … et tant d’autres choses. A mettre entre toutes les mains. D’utilité publique (et je n’exagère pas!).

La 4ème de couverture

La mode fascine et fait rêver. Véritable art pour certains, purement utilitaire pour d’autres, s’habiller est indispensable pour tous et constitue parfois un moyen d’affirmation de soi. Cette industrie est pourtant devenue le symbole du capitalisme de séduction et d’une mondialisation malade.
Système complexe d’exploitations et d’oppressions, elle repose sur différents types d’esclavage moderne. Derrière la poésie des motifs et des formes, les corps naturels améliorés à coups de bistouri ou de Photoshop, se cachent le travail des enfants, la discrimination, les abus et le harcèlement des patrons d’usines, les bas salaires, la mise en danger des travailleurs comme des consommateurs, les dégradations environnementales.
Remonter la chaîne de création et de production, analyser les pratiques de manipulation qui nous poussent à acheter toujours plus, c’est donc raconter l’histoire de la conquête des corps – quel qu’en soit le prix.
Procès d’une industrie à bout de souffle qui meurt et nous tue, Le livre noir de la mode est aussi et surtout un appel aux patrons, entrepreneurs, chercheurs, créateurs et citoyens à la réhumaniser pour la sauver.

Fiche technique :
Titre : le livre noir de la mode
Auteur : Audrey Millet
éditeur : Les Pérégrines
format : broché, ePub
nb de pages : 272
prix : 20 euros (13,99 euros epub)


Lecture pour couturière #6 : Les héros de l’étoffe

Séverine Laliberte, Audrey Millet, Nicolas Gobbi

Ensuite, continuons notre découverte de lectures avec un roman graphique sorti en 2022, fruit de la collaboration entre Audrey Millet (encore elle), historienne de la mode, et Séverine Laliberte, Archéologue. Le tout illustré avec talent par Nicolas Gobbi.

Description :

Les (r)évolutions du textile par les petites mains

Imaginez un salon du textile se jouant de l’espace et du temps : s’y croisent Karl Lagerfeld, Michael Jordan, Jean-Baptiste Colbert, Ötzi, une influenceuse, Adam Smith, une ouvrière textile indienne, le roi Arthur… Loin de découler de quelques innovations d’inventeurs géniaux, l’industrialisation du monde fut un processus de longue durée, modelé par les inégalités, l’accès aux ressources naturelles et des luttes sociales et politiques.
Les héros de l’étoffffe offre une plongée, sous la conduite d’Audrey Millet, l’historienne, et Pétronille Griffon, l’archéologue, dans une histoire qui est aussi celle de l’humanité, du Paléolithique à la fast fashion…

Pour en savoir plus rendez-vous pour écouter une minute consacrée à cet ouvrage sur France Bleu, ici ou sur le site Bodoï.

Je l’ai commandé et j’ai vraiment hâte de le lire !

Fiche technique :
Titre : Les héros de l’étoffe
Auteur : Séverine Laliberte, Audrey Millet, Nicolas Gobbi
éditeur : Steinkis
format : broché
nb de pages : nc
prix : 19 euros


Lecture pour couturière #7 : Le guide de la mode responsable

Natacha Ruiz, Alice Lehoux

J’ai eu le privilège de rencontrer Natacha Ruiz il y a quelques années, et c’est d’ailleurs elle qui m’a accompagnée dans ma reconversion lors de la pandémie. Elle venait tout juste de sortir Le guide de la mode écoresponsable, livre formidable qui reprend de manière didactique et complète tout ce qu’il y a à savoir pour consommer la mode de manière éthique. Pas spécialement destiné aux couturières, cet ouvrage donne de vraies pistes pour améliorer sa manière de s’habiller, sans oublier les accessoires.

4ème de couverture :

Vous voudriez consommer mieux la mode, acheter écoresponsable et promouvoir un modèle économique durable et juste. Oui, mais comment ? Le Guide de la mode écoresponsable vous donne enfin les armes pour mieux choisir. Vous allez comprendre la chaîne de production de vos vêtements, quels sont leurs impacts sociaux-économiques, environnementaux et les conséquences sur votre santé. Les autrices vous donneront des outils de compréhension pour consommer en toute conscience, privilégier et promouvoir un monde qui porte vos valeurs et correspond à votre vision de l’avenir, sans culpabilité et sans jugement. Nous pouvons tous agir. À vous de jouer !

Un ouvrage à offrir à vos amis qui ne cousent pas mais aimeraient bien consommer mieux !
Un site internet est dédié à l’ouvrage : http://www.modeecoresponsable.com

(si la personne à qui je l’ai prêté passe par ici, je veux bien qu’elle me le rende d’ailleurs !)

Fiche technique :
Titre : Le guide de la mode éco-responsable
Auteur : Natacha Ruiz, Alice Lehoux
éditeur : Mango
format : broché
nb de pages : 160
prix : 14,95 euros


Lecture pour couturière #8 : Le maillot de bain, une autre histoire du corps

Audrey Millet

Enfin, je vous présente le dernier livre que j’ai lu sur le sujet et je l’ai dévoré. Publié ce printemps 2022, cet essai retrace l’histoire du corps, de son rapport à l’eau, de la pudeur, depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Elle n’omet pas les nouveaux questionnements (sur le burkini par exemple) tout en gardant son regard d’historienne, sans jamais polémiquer ou prendre parti. Audrey Millet nous permet de poser notre regard sur la société, sur nous-mêmes, au vu de ce que l’histoire de notre culture nous a inculqué au fil des siècles.

Un ouvrage excellent pour nourrir son âme et ses réflexions, sur un sujet d’actualité, année après année. Libérateur.

Fiche technique :
Titre : Les dessous du maillot de bain, une autre histoire du corps
Auteur : Audrey Millet
éditeur : Les Pérégrines
format : broché, ePub
nb de pages : 270
prix : 20 euros (13,99 en ePub)


Voilà, j’espère que cette sélection de lectures pour couturières (mais pas que !) vous plait et qu’elle vous inspirera de bons moments de lecture (voire de réflexion pour certains ouvrages).
N’hésitez pas à me signaler en commentaire vos lectures sur ce thème, j’allongerai la liste 🙂

Si cet article vous a plu, je vous invite à le partager autour de vous et à épingler l’image ci-dessous sur Pinterest !

Cet article a été initialement publié en 2019, et mis à jour et complété en juin 2022. Les liens sont affiliés (je touche une commission sur vos achats sans surcoût pour vous) et me permettent de financer ce blog !

Laissez-moi un commentaire !